Enquête : l’école au temps de Louise

vendredi 14 avril 2017
par  classe de CM2a

A l’occasion de notre projet opéra :"Louise et l’aviateur allié" Monsieur Delhomme (notre maître) a proposé de demander à des gens qui ont vécu la seconde guerre mondiale de venir en parler pendant une heure et demie. J’ai donc demandé à mon arrière grand mère (Monique) et deux de ses amis Bernadette et Raymond qui ont accepté avec joie. Ils sont donc venus le vendredi 7 avril.
Julia

JPEG - 115 ko

  • Victor : "A quel âge l’école se finissait-elle ?"
  • Raymond : "A l’époque , la scolarisation obligatoire se finissait à l’âge de 14 ans et commençait à 5 ans."
  • Lalie : "Appreniez-vous des langues ?"
  • Raymond : "Non, nous n’apprenions que la langue française"
  • Matthieu :"A quoi jouiez-vous ?"
  • Tous : "On jouait à la marelle, aux billes et à la puce."
  • Ambre :"Écriviez-vous avec un stylo plume ?"
  • Monique :"Non, nous écrivions avec une plume que nous trempions dans un encrier"
  • Clémence :" Les garçons et les filles étaient-ils mélangés ?"
  • Raymond :" A Saint Julien L’Ars, les garçons et les filles n’étaient pas mélangés. L’école des filles était à 500m de celle des garçons."
  • Enzo :" Est-ce qu’il y avait des tirs de fusils ?"
  • Raymond : "Non, il n’y en avait pas beaucoup."
  • Monique :"Moi, jai vu des tirs de canon de la DCA sur les aviateurs à côté d’un aéroport militaire."
  • Tom : "Est- ce que vous vous êtes déjà fait arrêter par une patrouille ?"
  • Monique : "Le monsieur qui m’a emmenée à l’hôpital était un aviateur français qu’on avait caché dans le village. Il avait appris que je devais me faire opérer. Donc il a emprunté une voiture à un voisin. Il m’a emmenée à l’hôpital. Il était déguisé en vieux. Après, à l’hôpital, ils m’ont cachée dans un souterrain parce-que des gens ont dit aux allemands que c’était un jeune homme recherché."
  • Léane : " Est-ce que vous écoutiez la T.S.F ?"
  • Raymond, Bernadette et Monique  :"Non,il y en avait pas beaucoup."
  • Léane  : "Est-ce que la guerre vous angoissait ?"
  • Monique : "Oui, surtout la nuit car la ferme de mes parents était juste à côté d’un aéroport militaire. Les anglais l’attaquaient souvent. J’entendais les canons. Et surtout la nuit, on devait rester debout et on entendait les bottes des soldats allemands sur les pavés. C’était horrible."
  • Apollinaire : " A la fin de l’année, y avait-il une kermesse ?"
  • Raymond, Bernadette et Monique : "Non, c’était les lendits ( sport scolaire). Nous faisions des figures sur le stade."
  • Malorie :" Est-ce que vous aviez un bonnet d’âne ?"
  • Monique a dit : « Oh oui, moi j’en ai eu ».
  • Irina :"Quelles étaient vos conversations pendant la récréation ?"
  • Monique et Raymond : "On ne parlait pas trop car nous n’avions que 10 min de récré. Donc pendant la récréation, nous allions aux toilettes et nous jouions."
  • Prescillia :"Quand alliez-vous à l’école ?"
  • Raymond, Bernadette et Monique :"Nous allions à l’école de 9h à 16h30 tous les lundis, les mardis, les mercredis, les vendredis et les samedis."
  • Prescillia : "Quand vous étiez à l’école aviez-vous des uniformes ?
  • Raymond, Bernadette et Monique : "Nous n’en mettions pas mais à la place nous mettions une blouse et des galoches avec des crampons."
  • Alix : "Est-ce qu’il y avait une médiathèque ?"
  • Raymond a dit : "Il n’y avait pas de médiathèque."
  • Alexandre :"Est-ce que vous faisiez du rugby ?"
  • Raymond : "Non il n’existait pas dans notre région."
  • Félix  :" Comment les fermiers travaillaient-ils à cette époque ?"
  • Raymond, Bernadette et Monique : "Il y avait des chevaux et des bœufs pour tirer les charrues et autres engins agricoles : cultivateur, moissonneuse, charrette,... les tracteurs sont arrivés à la fin de la seconde guerre mondiale. Raymond a eu son premier tracteur en 1956. La batterie était un moment où les voisins allaient dans la ferme qui allait battre le blé. Le jour où ils battaient, ils faisaient un bon repas. Les autres jours, ils allaient dans d’autres fermes."

NDLR : en cliquant sur le lien suivant vous pourrez voir une fête des battages qui montre comment ça se passait autrefois :
fête des battages

  • Julie :"Est-ce que les Allemands vous laissaient faire la chasse aux œufs à Pâques ?"
  • Monique : "Le chocolat était rare et il n’y avait pas de chasse aux œufs. A Noël, nous recevions une orange et un pain chaud. Le père de Monique et le boulanger prenaient de la farine en cachette pour faire ce pain."
  • Matthieu : " C’était quoi les cochonnailles ?"
  • Raymond : "On tuait un cochon et on le cuisinait avec les voisins.Il n’y avait pas de réfrigérateur ni de congélateur donc on le mettait dans le sel ou on le fumait dans la cheminée. On partageait les restes avec ceux qui étaient venus aider."

Portfolio

rencontre inter-âges

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 4 prochains mois

Brèves

12 juin 2017 - Le collège de Vivonne sur Youtube

En cliquant sur ce lien, vous pourrez voir ce qui est fait au collège de Vivonne dans le cadre (...)

7 décembre 2016 - Un moteur de recherche pour les enfants

Voici un lien vers un moteur de recherche fait pour les enfants :
https://www.qwantjunior.com/ (...)

21 juin 2015 - Virtual Regatta avec Yvan Bourgnon

Yvan arrivera le jour de notre voyage à Rochefort. C’est fort !
Pour suivre son aventure, (...)

29 mai 2015 - L’Hermione est au paradis

Pour en savoir plus, suivre le lien suivant :
http://www.hermione.com/blog-de-l-hermione/1227-24

16 avril 2015 - L’Hermione - le jeu

Voici un lien pour partager l’aventure de l’Hermione de l’île d’Aix à Yorktown.
Hermione - le jeu (...)