Visite officielle à l’école Marcel Pagnol

, par Zoé Aubret

Mercredi 4 septembre, M. Jean-Marie Fiévet, député des Deux-Sèvres, accompagné de son collaborateur Andy Douet, ainsi que Mme l’inspectrice de l’Éducation Nationale adjointe, Nathalie Noël, se sont rendus à l’école Marcel Pagnol de Bouillé-Loretz (Loretz d’Argenton) afin d’apprécier et de valoriser le fonctionnement du dédoublement des classes de CP et de CE1.
L’inspectrice de l’Éducation Nationale chargée de la circonscription de Thouars pour le 1er degré (les écoles primaires), Mme Tavant, accompagnée de deux conseillers pédagogiques, Mme Isabelle Pillet et M. Mickael Halbert, ont participé à cette visite en assistant aux séances menées par les enseignantes du cycle 2.

Mme la directrice de l’école, Florence Fuseau, nous a fait un exposé exhaustif sur l’histoire de l’école et sur l’environnement économique et social du contexte de l’école Marcel Pagnol. L’école bénéficie de deux dispositifs particuliers :
- "plus de maitres que de classes", dans lequel un enseignant supplémentaire intervient dans les classes afin d’aider à la mise en œuvre de pratiques pédagogiques très souvent variées.
- "CP et CE1 dédoublés", un effectif à 15 élèves et une organisation de classe propre à chaque école.

La directrice de l’école, Mme Fuseau, nous a accompagné tout au long des visites des différentes classes et apporté des éléments pédagogiques et didactiques pour mieux apprécier le fonctionnement du dédoublement des classes de CP et de CE1.

En premier lieu, M. le député a assisté à un mode d’organisation spécifique au dédoublement dans la classe de CP de Mme Alexandra Launay, professeur des écoles :
- un groupe de 4 élèves pris en charge par l’enseignante ayant pour activité de reconnaitre les prénoms afin de les associer à une photo de leurs camarades. Une activité qui permet de renforcer la socialisation, le vivre-ensemble au sein de la classe.
- un deuxième groupe de 4 élèves, à partir de tablettes, par le biais de l’application Lalilo, ayant pour activité de reconnaitre des sons, des lettres et des syllabes.
- un troisième groupe de 4 élèves, encadrés par Mme Anne-Véronique Retailleau, maitresse supplémentaire, ayant pour activité de construire leur propre projet de lecteur.

En deuxième lieu, l’ensemble des invités ont pu également observer une séance de géométrie dans la classe de Mme Anais Aimé, professeur des écoles en charge de la classe de CE1.
- un groupe d’élèves ayant pour activité l’apprentissage du tracé des segments en utilisant à bon escient l’outil règle, à partir d’un support ludique. Cette activité est encadrée par Mme Anne-Véronique Retailleau, maitresse supplémentaire, qui vient en aide si besoin.
- un autre groupe ayant la même activité, mais cette fois encadrée par Mme Anais Aimé, professeur des écoles.

En troisième lieu, Monsieur le député a eu l’opportunité d’aller à la rencontre de l’ensemble de toute les classes de l’école, notamment :
- la classe de Mme Aline Dechereux, professeur des écoles en charge des TPS-PS
- la classe de Mme Christelle Talon, professeur des écoles en charge des MS-GS
- M. Christophe Métais, professeur des écoles brigade rattaché à l’école, prenait en charge les CE2 pour ce jour.
- la classe de Mme Ophélie Rencien, professeur des écoles en charge des CM1-CM2, a décrit une séance d’histoire avec une modalité d’enseignement particulière, celle de favoriser la collaboration, la mutualisation et le tutorat entre les élèves de CM1 et de CM2.

En dernier lieu, l’ensemble des invités ainsi que les enseignants sur les modalités, les plus-values, les perspectives sur les dispositifs "plus de maitres que de classes" et "CP-CE1 dédoublés". Les enseignantes n’ont pas hésité à souligner l’impact positif sur les progrès des élèves et mettent en exergue une volonté forte de poursuivre les efforts engagés ensemble.