Les résidents de l’EHPAD à l’école

jeudi 30 juin 2016
par  Enseignant de l’école Saint Exupéry
popularité : 11%


Le lundi 27 juin 2016, les papys et mamies de l’EHPAD sont venus à l’école pour nous expliquer leur école d’autrefois.


Ils nous ont raconté à quels jeux ils jouaient pendant leurs récréations. Ils jouaient à la marelle, à la corde à sauter, aux osselets, au ballon, aux anneaux, à la toupie, aux billes en terre et au tricotin, Il y avait aussi, pour les filles, des petites silhouettes de poupées en carton à habiller. Ils fabriquaient des petits personnages ou des animaux avec des bouts de bois.


Sur leurs cahiers, ils écrivaient avec des plumes et des porte-plumes à l’encre violette. Il y avait un petit trou sur le pupitre pour l’encrier. Un élève était de service pour remplir les encriers. Si le cahier n’était pas bien tenu, ils allaient au coin, ou alors ils devaient recopier. Parfois, le maître ou la maîtresse utilisait sa règle en fer pour taper sur le bout des doigts. S’ils essayaient d’enlever leurs doigts, le maître donnait davantage de coups.


Au contraire, quand on travaillait bien, on pouvait collectionner des bons points. Quand il y en avait assez, au moins 10, on pouvait échanger les bons points contre une image. Si on n’était pas sage, le maître pouvait reprendre des bons points.


Ils venaient à l’école à pied. Certains avaient jusqu’à 5 km à faire entre leur maison et l’école. S’ils arrivaient en retard, ils étaient punis.


Il n’y avait pas toujours de cantine alors, parfois, il fallait emmener son panier. On y mettait des tartines, du pâté ou de la viande et un fruit.


Ils allaient à l’école le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi. Les jours de repos étaient le jeudi et le dimanche.


Il n’y avait pas autant de vacances que nous. 


A l’école, ils portaient des blouses noires. 


Les filles et les garçons n’allaient pas dans la même classe.


Les classes étaient chauffées par un poêle. Il y avait un élève chargé d’aller chercher du bois ou du charbon pour alimenter le poêle. Souvent, il fallait ouvrir les fenêtres car le poêle fumait.


Parmi les services, il y avait un élève chargé de balayer la classe.


A leur époque, ils n’apprenaient pas l’anglais et il n’y avait pas d’ordinateurs.


Notre rencontre s’est terminée par un goûter. 


On a encore passé un bon moment de partage.


Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois