Gaulois

mardi 23 septembre 2014
par  Classe 4
popularité : 18%


SORTIE : GAULOIS D’ESSE CLASSE de CM1 2014/2015


Village de CORIOBONA


Vendredi 05/09/2014.


 


24 petits descendants de nos ancêtres les gaulois arrivent sans encombre au village de Coriobona après deux heures de route, trouvent porte close, les responsables les ayant visiblement oublié !! Qu’à cela ne tienne, la visite démarre avec une heure de retard mais l’enthousiasme des enfants est intact. La matinée est consacrée aux différents lieux de la pratique artisanale des Gaulois.


LA FORGE : à partir des minerais de fer, d’or ou d’argent. Le forgeron travaille sur le « TAS » petite enclume enchassée dans une pièce de bois. Il commence par la fonte des minerais dans un four, récupère des lingots de métal qui vont servir à la production d’outils ( serpette, faux, scie, couteaux divers), armes (pointes de flèches, de javeline, épées, glaives ) de bijoux ( torques, fibules, bracelets divers) de monnaies calibrées avec un poids bien précis pour pouvoir commercer y compris avec les Romains.


L’ATELIER TEXTILE avec filage et tissage de laine de mouton ou de fibres végétales pour faire des cordes tressées. Pour les hommes les braies et les capes auront du rouge et du bleu si la personne est fortunée car ces couleurs sont faites avec de la garance ou du murex (coquillage) produits couteux. Les femmes portent de grandes jupes et tuniques par-dessus complétées éventuellement par une étole sur les épaules ou la tête selon la météo.


L’ATELIER BOIS est très important en Gaule comme l’atelier pierre l’est pour les Romains. On y travaille surtout l’ormeau presque disparu aujourd’hui. Le Gaulois fabrique son bois de charpente (poteaux) ses manches d’outils, l’araire ou la moissonneuse, les pièces de serrure articulées par une clé métallique, des objets de la vie courante (cuisine). La Gaule étant très boisée les hommes ne manquent pas de matière première.


L’ATELIER POTERIE. Les Gaulois ne disposent pas de tour de potier. Ils façonnent la terre en colombins de matière pour faire des vases, écuelles, et pots en tout genre. Ils ont des fours à cuisson et testent la température avec un brin de paille !


IL est 13 heures 30 et nos 24 descendants gaulois se ruent sur une nourriture bien méritée . Mais pas de repas gaulois avec légumes et viandes ( le sanglier était très très peu consommé mais en revanche on mangeait du chien ! )


L’après midi débute avec un « conseil municipal » dans la maison du chef et l’inspection des armes des guerriers (épées, boucliers, cottes de maille de 12 kgs) des méthodes de combat (têtes coupées des combattants valeureux ) rôle des druides . Ensuite nos 24 guerriers passent aux travaux pratiques ( combats deux par deux avec bouclier en osier et javelines ) exercices de tirs sur cibles où Chléo a permis la victoire des filles comme quoi si les femmes géraient les guerres, celles-ci dureraient sans doute moins longtemps !!


Cette première sortie pédagogique fut très appréciée des enfants. Leur participation , leur tenue, ont été excellentes. TOUTATIS aussi fut très content d’eux !!!!!


Christine Destandau


<img38|center> <img39|center> <img40|center> <doc41|center>


Portfolio

JPEG - 9 Mo

Brèves

1er octobre 2014 - Nouvelle brève

Voici le logiciel que nous utilisons parfois en géographie
google earth
il est (...)