Pourquoi les tortues pondent des oeufs ?

samedi 20 décembre 2008
par  Richard

 Voici l'histoire de la tortue qui pond des oeufs.

 Sur la plage, il y avait plein de tortues. C'était la saison des amours et les mâles essayaient d'impressionner les femelles. Quand tout le monde était ensemble, toutes les femelles faisaient naître leurs petits comme des mammifères. Toutes ? Non, une tortue a fait naître ses petits dans des oeufs. Tout le monde regardait les oeufs. La plus  vieille tortue demande :

"-Pourquoi des oeufs ? 

-Un très vieux sorcier m'a jeté un sort quand je suis partie à la recherche de nourriture."

Comme les tortues étaient malheureuses de la voir toute triste, elles disent toutes :

"Nous on va aller chez le sorcier pour qu'il nous jette le même sort que toi. Comme ça tu ne seras pas seule à pondre des oeufs !"

Aussitôt dit, aussitôt fait. Elles se dirigent vers le château du vieux sorcier. Il faisait nuit et les tortues avaient faim. Pour ouvrir la porte elles font la courte échelle. Arrivées dans le château, elles se dirigent vers la cuisine et s'offrent un bon repas. Sauf qu'une tortue fait tomber une casserole par terre. Le sorcier (qui est vieux) accourt dans la cuisine. Quand il voit les tortues, il court le plus vite possible à son laboratoire chercher la potion. Sauf que le laboratoire est au 10ème étage plus haut. Au bout d'une heure, on voit le sorcier arriver avec sa baguette, quand on entend :

"Mince, j'ai oublié le grimoire avec la formule."

Alors, il remonte au 10ème étage chercher le grimoire dans son laboratoire. Au bout d'une heure, le sorcier (qui est vieux) redescend avec un grimoire, mais il a fallu une demi-heure pour qu'il trouve la formule parce qu'il avait de mauvais yeux. Puis il a fallu encore une demi-heure pour qu'il mémorise la formule. Puis il lève sa baguette sur les tortues qui ont commencé à s'ennuyer et dit fort :

"Que ces tortues pondent des oeufs pour toujours !".

Un jet de lumière sort de la baguette du sorcier. Puis les tortues s'en vont le plus vite qu'elles peuvent comme si elles avaient peur. Elles rentrent chez elles et elles vivent heureuses en pondant des oeufs.  


Commentaires

vendredi 23 janvier 2009 à 10h04

J’ai bien aimé ton article

Nathan